fbpx
Contactez-nous
Contactez-nous

Vous pouvez nous contacter à tous moment.

Notre équipe d’experts est disponible pour vous conseiller.

3e pilier : avis d’experts sur votre solution de prévoyance

3e pilier : demandez l’avis d’expert quant à votre situation

Même si vous travaillez toute votre vie, vous risquez de manquer d’argent à la retraite pour maintenir vos revenus. AVS et LPP sont en effet réputés pour couvrir 60 à 70 % de votre dernier salaire. Qui plus est, les parcours sans accrocs sont rares : les changements de situation professionnelle, les risques du quotidien, les aléas familiaux… sont autant d’événements qui modifient votre plan de prévoyance vieillesse. Si tant est que vous en ayez un. Pour bien préparer votre retraite, quelle que soit votre situation et tout en limitant les risques pour vous et vos proches, il est souvent nécessaire de bien s’informer et de faire appel aux bons professionnels, notamment en matière de 3e pilier. A chaque situation son plan de prévoyance.

Banque ou assurance : le 3e pilier en fonction de ses projets de vie

C’est la question que se posent beaucoup de Suisses. Faut-il ouvrir un 3e pilier en banque ou en assurance ? Les avis sont généralement partagés. C’est essentiellement en fonction de votre situation actuelle et de vos projets que vous pouvez faire un choix entre une solution de prévoyance bancaire ou assurance.

Ainsi, en résumé, si votre épargne doit vous servir à court terme, par exemple pour acheter un bien immobilier ou pour vous installer en tant qu’indépendant, un 3e pilier bancaire sera sans doute approprié. En revanche, si vous épargnez sur le long terme pour votre retraite et que vous souhaitez assurer l’avenir de vos proches, alors mieux vaut se tourner vers un 3e pilier assurance.

En faisant appel à nos spécialistes du 3e pilier, vous obtiendrez toutes les informations utiles pour mettre en place votre propre plan de prévoyance. Tous les critères de choix de 3e pilier sont pris en compte, notamment :

  • Le montant du capital en cas de décès ou de vie
  • Le taux de rendement de votre 3e pilier banque ou assurance
  • Le sort du capital en cas de décès : réserve héréditaire, bénéficiaires, imposition…
  • L’imposition du 3e pilier au moment de son retrait, légal ou anticipé
  • Le montant des primes et cotisations que vous pouvez épargner en fonction de votre situation financière
  • Le montant des économies d’impôt possible, que ce soit avec un 3e pilier lié 3A ou un 3e pilier libre 3B selon votre lieu de résidence
  • Les garanties en cas d’incapacité de gain ou d’invalidité et la protection de votre capital face aux risques

Frontalier : est-ce opportun d’ouvrir un 3e pilier ?

Les travailleurs frontaliers ont raison de se poser la question de la nécessité d’un 3e pilier. Sont-ils en droit de profiter des déductions fiscales offertes par la prévoyance liée ? Dans quel canton est-ce avantageux ? Comment concilier avoirs vieillesse en Suisse et retraite en France ? Comment éviter la double imposition ? Les avis sur le 3e pilier quand on est frontalier sont importants, d’autant plus que le système de prévoyance suisse reste assez méconnu des Français. Si vous vivez en France et que vous travaillez en Suisse, renseignez-vous auprès de professionnels de la fiscalité et de l’épargne. Ils sauront vous aider à mettre en place votre plan de prévoyance.

Indépendant : le 3e pilier est-il indispensable ?

Autre situation professionnelle qui demande de la réflexion quant à la préparation de sa retraite : l’activité indépendante. Là aussi, les avis sont assez unanimes : il est indispensable de penser à sa retraite quand on est indépendant ; et le plus tôt sera le mieux. En effet, en tant qu’indépendant, vous bénéficiez par défaut uniquement du 1er pilier. Autant dire qu’à la retraite, si rien n’est fait, vous manquerez de moyen pour assurer votre train de vie. Il est donc conseillé d’épargner afin d’être sûr de se constituer un pécule suffisant pour arrêter de travailler en toute quiétude. Des experts vous aident à y voir plus clair et à préparer votre prévoyance en tant qu’indépendant.

Comment organiser sa retraite : le choix des 3 piliers

Vous l’aurez compris, pour s’assurer une retraite optimale, mieux vaut profiter du système complet de la prévoyance suisse : AVS/AI, LPP et 3e pilier. Vous construirez ainsi une retraite solide et pérenne. Vous avez besoin d’être conseillé et soutenu dans cette entreprise ? Contactez nos experts. Ils analysent avec vous vos besoins et votre situation pour déterminer la meilleure solution de prévoyance.

Comparez gratuitement toutes les offres de prévoyance du 3ème pilier avec notre équipe d’experts.


Votre choix parmi 35 compagnies d'assurance

www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info