fbpx
Contactez-nous
Contactez-nous

Vous pouvez nous contacter à tous moment.

Notre équipe d’experts est disponible pour vous conseiller.

troisieme pilier banque ou assurance | www.troisiemepiliersuisse.info

Tous nos conseils pour trouver la meilleure solution adaptée à votre situation

3e pilier banque ou assurance : que choisir ?

3e pilier banque ou assurance : quelle solution de prévoyance privée choisir ?

En Suisse, le système des trois piliers permet de préparer sa retraite. Le 3e pilier, facultatif, permet de se constituer un complément de retraite en épargnant de l’argent, soit sur un compte épargne ouvert dans une banque, soit sur une police souscrite auprès d’une compagnie d’assurance. L’une et l’autre de ses solutions offrent des avantages et des inconvénients. Si les termes du 3e pilier, notamment sur le plan fiscal, sont les mêmes que vous le souscriviez dans une banque ou chez un assureur, il est des différences à connaitre. C’est essentiellement en fonction de vos projets et de votre profil que vous pourrez faire un choix.

Quel est votre projet en termes de durée ?

Dans l’absolu, le capital constitué grâce à un 3e pilier est voué à être retiré à l’âge légal du départ à la retraite. Plus la période d’épargne est longue, avec des versements réguliers, plus le capital final sera important. La durée est donc fondamentale, d’autant plus que le 3e pilier lié (3A) offre des avantages fiscaux tout au long du contrat. Pour autant, il est possible de retirer son 3e pilier de manière anticipée, par exemple pour financer un projet immobilier ou racheter des cotisations dans un 2e pilier.

SI vous souhaitez épargner sur du court ou moyen terme (moins de 10 ans), un 3e pilier bancaire est plus avantageux qu’un 3e pilier assurance. En effet, à la banque, vous disposez d’un compte sur lequel vous versez des sommes au rythme que vous souhaitez et dans des proportions libres, à condition de respecter les plafonds légaux en vigueur. Lorsque vous retirez le capital de manière anticipée, vous récupérez la somme pour laquelle vous avez économisé. En revanche, dans une assurance, c’est la valeur d’achat de la police qui vous est reversée. Or, notamment en début de contrat, cette valeur d’achat peut être inférieure au total des primes que vous avez effectivement versées.

Sur le long terme, le 3e pilier assurance est en revanche plus avantageux que le 3e pilier bancaire, notamment parce que le taux est garanti à la signature du contrat.

Quelle solution est la plus sécurisée ?

Les assurances prévoient des garanties qui sécurisent votre 3e pilier, ce que ne proposent généralement pas les banques. Ainsi, en cas d’incapacité de gain, vous êtes libéré du versement des primes. C’est l’assurance qui prend le relai. En cas de décès de l’assuré avant l’échéance du contrat d’assurance, les héritiers récupèrent la totalité du 3e pilier, même si toutes les primes n’ont pas été versées. Ce qui n’est pas le cas avec le 3e pilier banque : les héritiers touchent uniquement ce qui a été effectivement épargné.

En cas de crise, la solution assurance est elle aussi plus sûre. En effet, la banque garantit uniquement 100 000 CHF des avoirs de 3e pilier, tandis que l’assurance offre une garantie à 100 %. Avec un 3e pilier assurance, en cas de crise économique ou de faillite, vous êtes sûr de ne rien perdre.

Flexibilité ou rentabilité : comment faire un choix ?

La rentabilité de votre 3e pilier est également à prendre en compte. Plus vous avez de liberté et de souplesse dans les versements, moins la solution est rentable. Dans une banque, vous avez ainsi la possibilité de verser les sommes au rythme que vous souhaitez sur votre 3e pilier. Si vous ne pouvez plus payer, par exemple pour cause de chômage, la banque ne vous en tiendra pas rigueur. Ce n’est pas le cas de la compagnie d’assurance, qui pourra rendre passif votre contrat. En revanche, celle-ci propose des placements qui peuvent être plus rentables, à des taux d’intérêt plus avantageux que ceux pratiqués actuellement par les banques. Mais vous êtes tenu de verser les primes dans les conditions prévues à la signature du contrat.

Si vous hésitez entre 3e pilier assurance et banque, sachez enfin que seules les compagnies d’assurance sont en droit de commercialiser une solution de prévoyance libre (3e pilier 3B). Les déductions fiscales auxquelles donne droit le 3e pilier lié 3A sont les mêmes, que celui-ci soit souscrit auprès d’une banque ou d’une compagnie assurance.

En cas de doute sur la solution de prévoyance adaptée à votre projet et à votre profil, contactez nos experts.

Comparez gratuitement toutes les offres de prévoyance du 3ème pilier avec notre équipe d’experts.

3e pilier banque ou assurance : comparatif

Voici un tableau récapitulatif des différences entre 3e pilier assurance et 3e pilier banque. Il vous permettra de comparer facilement ces deux solutions de prévoyance :

 3e pilier Banque3e pilier Assurance
Produits3e pilier lié 3A uniquement3e pilier lié 3A et 3e pilier libre 3B
PlacementCompte épargne classiqueFonds de placement
VersementsRythme et montant libresRythme et montant fixés au contrat
Retrait anticipéAucune pénalitéValeur de rachat
Taux d’intérêtEn fonction de la conjonctureTaux d’intérêt minimal fixé au contrat
GarantiesAucuneCouverture décès et garantie incapacité de gain
Capital en cas de décèsVersement du capital effectivement épargné aux bénéficiairesCapital fixé au contrat
En cas de faillite ou de crise financièreRemboursement maximum de CHF 100 000 et à hauteur des capacités de la banqueCapital garanti à 100 %


Votre choix parmi 35 compagnies d'assurance

www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info