fbpx
Contactez-nous
Contactez-nous

Vous pouvez nous contacter à tous moment.

Notre équipe d’experts est disponible pour vous conseiller.

Troisième Pilier Lié 3a : une solution de prévoyance retraite | www.troisiemepiliersuisse.info

Tous nos conseils pour trouver la meilleure solution adaptée à votre situation

Troisième Pilier Lié 3a : une solution de prévoyance retraite

Préparez efficacement votre retraite avec l’ouverture d’un 3e pilier. Cette solution d’épargne privée vous permet de compléter les revenus prévus par vos 1er et 2e piliers, tout en vous faisant bénéficier d’avantages fiscaux. Nous vous proposons d’en savoir plus sur le 3e pilier 3a, dit également « lié », un produit de prévoyance commercialisé par les banques et par les compagnies d’assurance.

C’est quoi, un 3e pilier 3a « lié » ?

En Suisse, le système de prévoyance sociale de retraite s’appuie sur 3 piliers. Le 1er est obligatoire, tandis que le 2e est réservé aux salariés justifiant d’un certain niveau de ressources. Ces deux premiers piliers sont réputés pour couvrir jusqu’à 60 % du dernier salaire lors du passage à la retraite. Tous ceux qui souhaitent épargner davantage pour maintenir leur niveau de vie peuvent souscrire un 3e pilier, une solution de prévoyance individuelle et privée. Ce 3e pilier peut être « libre » ou « lié ».

Lorsqu’il est lié, le 3e pilier prend la forme d’un contrat ou d’une convention dont la durée court jusqu’à l’âge du départ à la retraite : 64 ans pour les femmes, 65 ans pour les hommes. Il offre entre autres des avantages fiscaux, prévus par la Confédération pour encourager les Suisses à épargner pour leur avenir.

Qui peut bénéficier d’un 3e pilier 3a ?

Toutes les personnes exerçant une activité lucrative en Suisse peuvent souscrire un 3e pilier 3a « lié ». Sont donc concernés les salariés ainsi que tous les travailleurs indépendants ou frontaliers.

Choisir un 3e pilier 3a bancaire ou 3a assurance ?

Etablissements bancaires et compagnie d’assurance peuvent commercialiser des 3es piliers liés. L’une et l’autre de ces solutions présentent des avantages pour l’assuré. Il convient de comparer les offres pour trouver celle qui correspond à vos objectifs ainsi qu’à votre profil d’épargnant. Voici quelques éléments pour vous aider dans votre choix. N’hésitez pas à contacter des experts indépendants pour vous guider vers la solution la mieux adaptée.

3e pilier lié « assurance »

Chez un assureur, vous signez un contrat de prévoyance liée, lequel inclut des prestations pour votre retraite ainsi que des assurances complémentaires en cas de décès ou d’invalidité. Par exemple, si vous êtes dans l’incapacité de verser les primes prévues, l’assurance les paye à votre place selon les termes du contrat.

Le montant des cotisations est fixé à l’avance et le rythme des versements doit être régulier : mensuel, trimestriel, annuel. Pour ce qui est de la rémunération de votre épargne, le taux technique est garanti par la compagnie d’assurance à la signature du contrat.

En cas de retrait anticipé du capital, vous devrez vous acquitter de pénalités. La valeur de rachat des primes est déterminée dans le contrat. Une participation aux excédents est également prévue.

3e pilier lié « bancaire »

A la banque, vous signez une convention de prévoyance liée et ouvrez un compte épargne prévoyance sur lequel vous versez librement des primes. Ce contrat peut être complété par un contrat de prévoyance « risque » : décès, invalidité, incapacité de gain…

Le taux d’intérêt est variable et n’est pas garanti. Offrant moins de sûreté qu’un 3a « assurance », il peut être avantageux pour l’épargnant.

Quand peut-on procéder au retrait de son 3e pilier lié ?

Le retrait du capital peut avoir lieu 5 ans avant ou après l’âge légal du départ à la retraite. Toutefois, un retrait anticipé est autorisé dans certains cas, notamment si :

  • Vous quittez la Suisse
  • Vous vous mettez à votre compte et obtenez le statut d’indépendant
  • Vous achetez votre résidence principale

Que se passe-t-il en cas de décès ?

Contrairement à ce que prévoit le 3e pilier « libre », un 3e pilier « lié » suit les dispositions légales pour ce qui est de l’ordre des bénéficiaires en cas de décès. La loi prévoit ainsi qu’au décès de l’assuré le capital revient d’abord au conjoint survivant. Suivent les enfants, les parents, les frères et sœurs et, enfin, les autres héritiers.

Quelle fiscalité s’applique au 3e pilier « lié » ?

Principal avantage du 3e pilier « lié » : la fiscalité. En effet, le montant des cotisations versées chaque année sur le 3a est déductible de votre impôt sur le revenu. Des plafonds légaux encadrent ce dispositif fiscal. Ils sont réévalués régulièrement.

En 2019, les salariés et les indépendants affiliés à une institution de prévoyance et qui, par conséquent, cotisent pour un 2e pilier, peuvent épargner jusqu’à CHF 6 826 par an. Les salariés et travailleurs indépendants qui n’ont pas de 2e pilier peuvent quant à eux épargner jusqu’à 20 % de leur revenu net sur la base d’un revenu maximum annuel de CHF 34 128.

Au terme du contrat, le capital et les intérêts sont par ailleurs taxés à un taux réduit. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir quant à la fiscalité du 3e pilier lié 3a.



Votre choix parmi 10 compagnies d'assurance

www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info