fbpx
Contactez-nous
Contactez-nous

Vous pouvez nous contacter à tous moment.

Notre équipe d’experts est disponible pour vous conseiller.

Retrait du 3e pilier : toutes les informations utiles | www.troisiemepiliersuisse.info

Tous nos conseils pour trouver la meilleure solution adaptée à votre situation

Retrait du Troisième Pilier : quand peut-on retirer les fonds ?

En principe, les économies réalisées grâce à un 3e pilier sont réservées au financement de votre retraite. Mais elles peuvent être retirées avant cette échéance. La loi prévoit en effet certaines conditions pour un retrait anticipé de votre 3e pilier. Quelles sont-elles ? On vous en dit plus. Par ailleurs, le retrait de votre 3e pilier, lié ou libre, est soumis à une fiscalité particulière. Toutes les réponses à vos questions se trouvent ici.

Quand retirer son 3e pilier ?

Avec un 3e pilier lié 3a, c’est au moment de votre départ à la retraite que vous pourrez débloquer les fonds économisés. Tout au long de la durée d’épargne, les cotisations sont déductibles de votre impôt sur le revenu, selon un plafond légalement fixé. Et à l’âge légal de la retraite, vous avez le droit de retirer le capital augmenté des intérêts, sous la forme d’un capital unique ou d’une rente à vie. Cette épargne de prévoyance permet principalement de combler les revenus prévus par vos 1er et 2e piliers.

Un retrait « ordinaire » de 3e pilier peut donc avoir lieu à échéance du contrat, c’est-à-dire à l’âge légal du départ à la retraite : 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes. Légalement, ce retrait peut avoir lieu à plus ou moins 5 ans de cette date butoir.

Un contrat d’assurance pour un 3e pilier libre ne comporte pour sa part pas de durée. En revanche, des pénalités sont prévues si vous procédez à un retrait anticipé. Et la valeur de rachat, surtout les premières années de contrat, ne sera pas à votre avantage. Etudiez le tableau de valeur de rachat fourni par votre compagnie d’assurance. Elle est généralement peu élevée pendant les 10 premières années, couvrant peu ou pas les sommes réellement épargnées. Elle augmente avec le temps.

Les conditions légales de retrait anticipé d’un 3e pilier

Il est tout à fait possible que vous ayez besoin de débloquer les fonds épargnés sur votre 3e pilier avant votre départ à la retraite. Différentes raisons de procéder à un retrait anticipé sont prévues par la loi :

  • Vous débutez une activité lucrative en tant qu’indépendant ou vous changez d’activité comme travailleur indépendant inscrit à l’AVS
  • Vous quittez définitivement la Suisse ou partez travailler en Europe
  • Vous achetez ou faites construire un bien immobilier pour votre propre usage ou vous souhaitez rembourser une hypothèque
  • Vous souhaitez racheter des années de cotisation dans une caisse de pension (2e pilier)
  • Vous souhaitez transférer votre avoir dans un autre 3e pilier
  • Vous percevez une rente invalidité
Comparez gratuitement toutes les offres de prévoyance du 3ème pilier avec notre équipe d’experts.

Imposition du capital

La retrait de votre 3e pilier entraîne une fiscalité particulière.

  • Le capital d’un 3e pilier lié 3a est soumis à l’impôt. Cependant, la taxation est calculée selon un taux préférentiel, lequel dépend de votre situation (marié ou célibataire) et du montant du capital. Certains professionnels conseillent d’ouvrir plusieurs 3e piliers pour les retirer ensuite progressivement tout en profitant d’une imposition plus avantageuse sur des sommes moins importantes. Mais attention à ce que l’administration pourrait considérer comme de l’évasion fiscale.
  • Le capital d’un 3e pilier libre 3b n’est pas imposable. En revanche, la valeur de rachat doit être déclarée chaque année dans la fortune.
  • Les travailleurs frontaliers doivent déclarer le retrait de leur 3e pilier à l’administration fiscale de leur pays de résidence. Dans le cadre du retrait d’un 3e pilier lié, il faudra demander une rétrocession de l’impôt.

Sort du capital en cas de décès

Le décès met un terme au 3e pilier. Le capital est alors versé aux bénéficiaires, dans l’ordre prévu par la loi dans le cadre d’un 3e pilier lié, dans l’ordre de votre choix dans le cadre d’un 3e pilier libre. Le capital du 3e pilier lié entre dans la masse successorale et sera donc soumis à l’impôt sur la succession.



Votre choix parmi 10 compagnies d'assurance

www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info
www.troisiemepiliersuisse.info